Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

D'après gouvernement.fr, Avril 2019.

L’alimentation est un droit fondamental des enfants qui peine à être garanti“, c’est le constat fait par Emmanuel Macron lors de la présentation du plan pauvreté en septembre dernier. Proposer un petit-déjeuner à l’école et instaurer des repas à la cantine à 1 € font partie des mesures pour améliorer l’alimentation des enfants et réduire les inégalités.

A chaque nouvelle étude, le Credoc fait le constat que le petit-déjeuner est un repas de plus en plus délaissé par les plus jeunes, et ceci est d’autant plus marqué dans les REP (Réseaux d’Education Prioritaire) (voir RDP du Mardi 1er septembre 2015). Les mesures annoncées ont donc pour objectif de réduire les inégalités sociales en proposant une alimentation équilibrée pour tous. 

En pratique, des petits-déjeuners gratuits seraient servis dans des établissements volontaires de 8 académies sélectionnées. Pour le déjeuner, sachant qu’en moyenne un repas à la cantine coûte 4,50 €, l’Etat prendrait en charge 2 € par repas, 1 € par les familles et le reste serait à la charge de la municipalité. 

Les académies sélectionnées ne sont pas encore connues, la décision sera prise le 17 avril, avec pour objectif que les mesures soient mises en place pour la fin du mois d’avril 2019 dans les établissements et mairies qui se porteront volontaires.