Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Dans l’objectif de relever les nouveaux défis environnementaux dans l’agriculture et l’alimentation, l’Institut national de recherche agronomique (Inra) et l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement (Irstea) fusionnent pour devenir l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae).

Les changements à l’œuvre à l’échelle planétaire sont d’ampleur inégalée : dérèglement climatique, érosion de la biodiversité, dégradation des milieux (sols, air, eaux), pollutions, épuisement des ressources fossiles, aggravation de la malnutrition…

Ces dégradations environnementales rendent nécessaires des transformations profondes de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, en France, en Europe et dans le monde, vers une agriculture bas-carbone et circulaire, une alimentation saine et durable, une gestion adaptative des ressources, et pour la préservation de l’environnement et la gestion des risques. La recherche et l’innovation jouent et joueront un rôle clé dans ces transitions.

Les décrets n° 2019-1045 et n° 2019-1046 du 10 octobre 2019 portant création de l’INRAE à compter du 1er janvier 2020 sont parus au JO du 12 octobre.