Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Dans un contexte, où les débats et les controverses autour de la place des protéines dans l’alimentation, et notamment la place respective des protéines végétales et animales, le Fonds Français pour l’Alimentation et la Santé (FFAS) a publié ce mois-ci son état des lieux intitulé Les protéines dans l’alimentation : vers un équilibre animal-végétal

L’objectif de cette publication est de vulgariser les informations relatives aux protéines afin de les rendre accessible à un public non averti. Pour ce faire, l’état des lieux aborde divers axes comme le rôle des protéines dans l’organisme, la différence entre les protéines végétales et animales, leur place dans une alimentation équilibrée, ou encore l’impact environnemental des productions animales et végétales. 

Ainsi, le rapport rappelle que les protéines animales et végétales sont complémentaires, et que les matrices dans lesquelles elles sont présentes apportent toutes deux des nutriments d’intérêt. A ce jour en France, le rapport protéines animales/protéines végétales consommées est de 2/1. Le rapport recommandé est de 1/1 pour réduire les conséquences sur la santé d’une surconsommation de l’une ou l’autre source protéique.

Le FFAS souligne la complexité de l’appréhension du sujet dans sa globalité et le fait que de nombreux éléments contradictoires subsistent sur le sujet des protéines végétales/animales.

Pour consulter la publication dans son ensemble : Les protéines dans l’alimentation : vers un équilibre animal-végétal

Source : alimentation-sante.org

Visuel : Santé Magazine