Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

La CE vient de publier le caractère novel food (ou non novel food) de plusieurs aliments/ingrédients pour lesquels des dossiers de demande de statut alimentaire ont été déposés dans les Etats membres.

L’huile de lentisque (issues des baies de Pisctacia lentiscus) a été reconnue comme ayant un historique de consommation sûre avant 1997 par l’autorité compétente italienne. Cette huile est donc considérée comme alimentaire dans l’UE.

L’arbre au mastic, ou pistachier lentisque est un arbuste poussant dans les garrigues et les maquis des climats méditerranéens. Plante de la famille des Anacardiaceae, à feuillage persistant, elle donne des fruits, d’abord rouges, puis noirs. Une recherche ethnobotanique menée en Sardaigne, auprès de personnes qui ont gardé une connaissance de la récolte des « graines » de lentisque et de l’extraction de l’huile, a permis de reconstituer cette pratique ancestrale, aujourd’hui disparue.

La période de récolte varie de décembre à janvier, suivant le lieu et l’année. Les fruits cueillis à la main sont portés à ébullition dans de l’eau pendant une demi-heure environ. Ils sont ensuite placés dans un sac de jute qu’un homme piétine pour extraire le jus. À la surface de celui-ci surnage l’huile recherchée, de couleur verte. 

Dans plusieurs pays d’Orient et d’Afrique du Nord, l’huile de lentisque est mélangée à de la farine et de la pâte d’amande pour faire une sorte de « beurre ». Très présent en Algérie, le pistachier lentisque constitue un remède précieux depuis l’antiquité : son huile, notamment, est utilisée contre la bronchite, l’asthme, la sinusite, l’eczéma (psoriasis et lichen plan) et les brûlures. 

Sources : Application for consultation to determine the status of a novel food – Olio di lentisco (Oil from berries of Pistacia lentiscus)

Page Wikipédia, consultée le 13/02/2020