Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie
[RM_Login]

Temps estimé - 2 min

Clarisse Lemaitre. D'après agriculture.gouv.fr, décembre 2018

Comme annoncé fin 2018 (voir édition du 30 novembre 2018), la France a décidé de poursuivre son expérimentation de l’étiquetage de l’origine de la viande et du lait utilisés en tant qu’ingrédient jusqu’au 31 mars 2020.

La France est pionnière sur le sujet et souhaite poursuivre son expérience afin de pouvoir défendre par la suite sa position auprès de la Commission Européenne, pour une éventuelle application à l’échelle de l’UE. D’autres Etats-Membres ont également lancé des initiatives similaires sur leur territoire, et une initiative citoyenne européenne a également été soumise à la CE dans ce sens.

A ce jour, une grande quantités de produits transformés à base de viande (plats préparés) et de lait (laitages, fromages…) sont porteurs de logos indiquant leur origine. Il existe notamment une liste de 10 logos, d’application volontaire, pour les viandes fraîches et préparées des filières françaises : « Le porc français », « Volaille française », « Lapin de France », « Viande bovine française »…

Pour accéder aux informations réglementaires concernant cet étiquetage, consulter le Décret n° 2016-1137 et l’Arrêté du 28 septembre 2016fixant les seuils prévus par le décret n°2016-1137.