Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je me connecte

Temps estimé - 3 min

Manon Leverrier. D’après Le Centre Léon Bérard et Afripel, février 2019

Selon les autorités sanitaires internationales, environ un tiers des cancers résultent de l’exposition à des facteurs de risque évitables, liés à nos modes de vie et à nos comportements. Ainsi le tabagisme, la sédentarité et l’alimentation sont des leviers non négligeables qui peuvent intervenir sur l’apparition et le développement de cette maladie. Les fruits et légumes ainsi que les céréales complètes favorisent la protection vis à vis de cancer, alors que la viande rouge, la charcuterie et les aliments transformés à haute teneur en sel consommés à l’excès sont des facteurs aggravants.

Le 4 février se déroulait la journée mondiale contre le cancer, et à cette occasion le Centre Léon Bérard a lancé une campagne de prévention comportant des conseils mensuels tout au long de l’année. La résolution du mois de janvier s’est focalisée sur la lutte anti-tabac, car celui-ci constitue la première cause de cancer dans le monde. Le défi de février concerne l’alimentation et invite à réduire sa consommation de sel, vérifier la proportion de sucres et de gras sur les étiquettes et privilégier les aliments les moins transformés.

De son côté Aprifel s’associe à l’initiative du World Cancer Day et incite à partager sur les réseaux sociaux les actions menées au quotidien pour mettre plus de fruits et légumes dans son alimentation et celle de ses proches.
Pour en savoir plus : Centre Léon Bérard ; Aprifel