Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je me connecte

Temps estimé - 3 min

Manon Leverrier. D’après LSA le 5 février 2019

Ferme France est une jeune association qui a pour objectif de valoriser les qualités et savoir-faire de tous les acteurs de la chaîne alimentaire, du producteur au distributeur (Voir Revue de presse du 23 mars 2018).

Pour cela, l’association propose un système d’étiquetage se basant sur six aspects :

  • l’environnement ;
  • la nutrition et la santé humaine ;
  • le bien-être animal et les conditions de travail ;
  • la traçabilité ;
  • l’équité et la contribution à l’économie française ;
  • l’intérêt général.

L’analyse complexe décomposée en 36 objectifs et 185 catégories d’actions donne ensuite une note sur 100.

Ferme France souhaite ainsi apporter une réponse globale face à la méfiance des consommateurs et mise sur la transparence. En effet, les entreprises volontaires doivent s’auto-évaluer sur ces critères, avec par la suite une  certification effectuée par un organisme officiel. De plus, un jury citoyen pourrait permettre aux consommateurs membres de l’association de vérifier eux-mêmes le respect des critères de notation. L’association compte désormais trente-trois partenaires et regroupe des syndicats de producteurs tels que la FNPL et la FNP, mais aussi des entreprises et coopératives de la transformation (Cooperl, Sodiaal, In Vivo, groupe Soufflet) ainsi que d’autres partenaires (Intermarché, Flunch, Bleu Blanc Cœur, Afnor Certification, l’ONG de protection animale OABA etc.)

Les premiers produits labellisés devraient être visibles d’ici la fin de l’année au rayon du lait, du porc, du poulet ou encore du pain. Des ajustements concernant la hiérarchisation des objectifs doivent être effectués.