Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Suite à un avis favorable de l’Efsa, le règlement UE n° 2019/1686 du 8 octobre 2019 autorise l’extension de l’utilisation de l’isolat de protéines de lactosérum doux de lait de bovin en tant que nouvel aliment, en application du règlement UE n° 2015/2283. L’inscription relative à la substance « isolat de protéines de lactosérum doux de lait de bovin » dans la liste de l’UE des nouveaux aliments autorisés est modifiée en conséquence.

L’isolat de protéines de lactosérum doux de lait de bovin avait été autorisé en tant que nouvel aliment par le règlement UE n° 2018/1632 dans les préparations pour nourrissons et les préparations de suite ainsi que dans les substituts de la ration journalière totale pour contrôle du poids. L’autorisation est étendue pour des utilisations dans les denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales et les compléments alimentaires dans certaines conditions : limites maximales fixées et mentions obligatoires. Les compléments alimentaires doivent porter la mention suivante: “Ce complément alimentaire ne doit pas être consommé par des nourrissons/enfants/adolescents de moins d’un/trois/dix-huit (*) ans.” (*) En fonction de la tranche d’âge à laquelle le complément alimentaire est destiné.

Source : Règlement d’exécution (UE) 2019/1686 de la CE du 8 octobre 2019
autorisant l’extension de l’utilisation de l’isolat de protéines de lactosérum doux de lait de bovin en tant que nouvel aliment […] et modifiant le règlement d’exécution (UE) 2017/2470 de la Commission