Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Santé Canada a publié le 7 août un avis de modification de la liste des agents chélateurs ou séquestrants autorisés en tant qu’additifs alimentaires. Les modifications concernent le phosphate dipotassique dans les produits céréaliers pour bébés et l’hexamétaphosphate de sodium et de potassium dans le petit-lait destiné à la fabrication de préparations pour nourrissons. Elles prennent effet immédiatement.

Ces nouvelles autorisations font suite à une évaluation par la Direction des aliments de Santé Canada de l’innocuité des additifs concernés dans ces matrices alimentaires. Les 2 additifs étaient déjà autorisés sur le marché Canadien, notamment dans les produits carnés pour le phosphate dipotassique et dans les mélanges pour crème glacée pour l’hexamétaphosphate de sodium et de potassium.

La liste des agents chélateurs ou séquestrants autorisés a donc été mise à jour et précise les conditions d’utilisations de ces additifs :

Additifs

Permis dans ou sur

Limites de tolérance et autres conditions

Phosphate dipotassique

Produits céréaliers pour bébés 

0,75 % en phosphates totaux ajoutés, calculés en phosphate dipotassique

Hexamétaphosphate de sodium et de potassium

Petit-lait liquide destiné à la fabrication de produits de petit-lait concentré ou séché, incluant les produits de petit-lait concentré ou séché destinés à la fabrication de préparations pour nourrissons

800 p.p.m. dans les produits de petit-lait concentré ou séché, calculée en hexamétaphosphate de sodium. Si l’on emploie aussi de l’hexamétaphosphate de sodium, la quantité totale ne doit pas dépasser 800 p.p.m. dans les produits de petit-lait concentré ou séché, calculée en hexamétaphosphate de sodium.