Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 4 min

Dans l’Etat de Californie, la Proposition 65 est une loi obligeant l’affichage sur les denrées alimentaires d’une mention d’avertissement sur les risques de cancer et autres pathologies pour certaines substances identifiées par les autorités de santé californiennes comme à risque. L’acrylamide, présente notamment dans les céréales pour petit-déjeuner, les crackers, les cookies, le café, les frites, les chips et les noix torréfiées, fait partie de ces substances devant porter la mention d’avertissement.

L’ajout de l’acrylamide sur la liste des substances de la Proposition 65 en 2011 a été très controversé et a soulevé de nombreux débats, et encore plus depuis l’ajout sur la liste en mai 2018 de l’acrylamide contenue dans le café. Cette dernière décision a été contestée par plusieurs entités : la National Coffee Association, la US Food and Drug Administration (FDA), le California Office of Environmental Health Hazard Assessment (OEHHA), avec pour argument que les niveaux d’acrylamide dans le café sont trop bas pour avoir un effet cancérigène. Ces organisations s’appuient sur de très nombreuses études scientifiques et plus particulièrement sur un travail de synthèse mené par l’Organisation Mondiale de la Santé montrant que le café n’a pas d’effet cancérigène et qu’il aurait même un effet protecteur contre certains types de cancers.

Ainsi, sous la pression de l’industrie et de la US FDA et sur la base de nombreuses données scientifiques, l’Etat de la Californie a finalement accepté d’exclure le café de la liste des produits devant porter une mention d’avertissement sur le cancer. Cette exemption est applicable depuis le 1er octobre. Une exemption a également été accordée aux céréales pour petit-déjeuner afin de ne pas entraver les politiques nutritionnelles américaines fédérales qui encouragent la consommation de produits céréaliers complets.

Depuis le 7 octobre, la Chambre de commerce de Californie a engagé une action en justice contre l’État de Californie, demandant une annulation totale de l’obligation d’ajout d’une mention d’avertissement sur le cancer pour tous les produits contenant de l’acrylamide.

 

Sources :

Acrylamide – Proposition 65, consulté le 10/10/19

Final statement of reasons title 27, california code of regulations adoption of new section 25704 exposures to listed chemicals in coffee posing no significant risk – OEHHA