Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 4 min

Les glucides sont importants au cours de l’exercice physique, car il sert de carburant privilégié à la fois pour le cerveau mais aussi pour les muscles sollicités. Les réserves de l’organisme en glucides, correspondant au glycogène, sont faibles : ainsi, l’apport en glucides avant et pendant l’exercice physique est recommandé pour améliorer la performance. Cependant, plusieurs études ont identifié une étape limitante dans l’oxydation du glucose, à savoir son absorption par l’intestin. En favorisant cette absorption au niveau de l’intestin, on pourrait donc améliorer l’oxydation du glucose par l’organisme, et donc la performance au cours de l’effort.

D’où l’idée d’une supplémentation en probiotiques pour influer sur l’absorption intestinale des glucides. Dans cette étude, sept cyclistes masculins ont reçu une supplémentation en probiotiques, ou placebo, pendant 28 jours, à la fin desquels un exercice physique sur vélo d’appartement a été réalisé. Au cours de cet effort, une boisson à 10% de glucides (maltodextrine et glucose) a été consommée. Des mesures isotopiques ont ensuite été effectuées sur les cyclistes pour mesurer le taux d’utilisation des glucides consommés pendant l’effort.

Plusieurs différences significatives ont été constatées suite à la supplémentation en probiotiques : augmentation du pic d’oxydation de la maltodextrine ingérée, hausse de l’oxydation glucidique en général, et meilleure disponibilité du glucose dans l’organisme par le biais d’une hausse de la glycémie et de l’insulinémie. Cependant, ces hausses n’ont pas eu de répercussion sur la performance de l’exercice physique, mesurée en durée.

Une supplémentation en probiotiques permet donc d’améliorer modestement, mais significativement, l’utilisation des glucides pendant l’effort physique. L’étude n’a pas montré par quel mécanisme le glucose était mieux absorbé par l’intestin ; les auteurs supposent que les probiotiques administrés ont eu un impact sur le cotransporteur sodium-glucose 1, exprimé au niveau de l’intestin grêle.

 

Probiotic supplementation increases carbohydrate metabolism in trained male cyclists: a randomized, double-blind, placebo-controlled crossover trial.

Article publié le 23 mars 2020 dans l’American Journal of Physiology-Endocrinology and metabolism

Lien (open access) : https://doi.org/10.1152/ajpendo.00452.2019

 

Crédits d’image : https://pixabay.com/