Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Carine DION. D’après Nutrients (2018)

Les maladies des voies respiratoires supérieures (URI, Upper respiratory illness) ont un impact majeur chez les sportifs, à la fois sur l’entraînement et la compétition. En effet, lorsqu’une personne fait de l’exercice, il existe une période qui suit, de 3 à 72 heures, connue sous le nom de ” fenêtre ouverte ” pendant laquelle le sportif est susceptible de contracter une maladie en raison d’une altération de la fonction et de l’activité immunitaires. L’extrait de feuille d’olivier (OLE) est un supplément en vente libre contenant des polyphénols, notamment de l’oleuropéine et de l’hydroxytyrosol, qui possèdent des propriétés antivirales, antibactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes susceptibles de réduire les taux d’URI. L’étude de Somervielle et al. (2019) a pour objectif de déterminer l’effet d’une supplémentation en OLE sur l’incidence et la durée de l’URI chez des athlètes d’élites d’écoles de Nouvelle-Zélande. Ainsi 32 lycéens pratiquant un sport pour l’équipe d’élite de leur école ont été recrutés pour un essai contrôlé randomisé. Il leur a été demandé de prendre quotidiennement soit à un placebo ou de l’OLE (dose équivalente à 20 g de feuille d’olivier contenant 100 mg d’oleuropéine) pendant 9 semaines, correspondant à leur saison de compétition. Deux fois par semaine des mesures de bien-être, de charge d’entraînement et de développement de maladies respiratoires ont été enregistrées. Les résultats ne montrent pas de différence significative dans l’incidence des URI, mais qu’une supplémentation en OLE réduit significativement de 28% le nombre de jours de maladie. L’intérêt pour les athlètes est un retour facilité au jeu.

Référence : Somerville, V.; Moore, R.; Braakhuis, A. The Effect of Olive Leaf Extract on Upper Respiratory Illness in High School Athletes: A Randomised Control Trial. Nutrients 2019, 11, 358.