Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie
[RM_Login]

Temps estimé - 3 min

D'après foodnavigator.com, le 14 Mars 2019.

Quoc Cuong Nguyen, chercheur à l’institut de recherche norvégien NOFIMA, qui est spécialisé dans la recherche appliquée en alimentaire et dans le domaine aquacole, a étudié l’impact de la modification de la texture sur la satiété.

Les recherches de Quoc Cuong Nguyen portent sur les liens entre la perception sensorielle, les attentes du consommateur et la satiété. Il considère qu’un remodelage de la texture de certains aliments dits « tendances » pourrait aider à lutter contre l’obésité et la suralimentation. En effet, l’augmentation du temps de mastication a un impact connu sur la satiété en laissant un temps nécessaire à l’action des hormones responsables de ce phénomène.

En travaillant sur la texture du produit, il serait possible de diminuer la valeur calorique tout en maintenant la sensation de satiété ainsi que le plaisir à la dégustation et donc conduire à des produits plus sains. Dans ce sens, une diminution de la taille des bouchées ou l’utilisation d’une matrice plus lente à ingérer peuvent être des pistes à envisager. Ses recherches ont montré que des produits de composition, de densité énergétique et de goût similaires présentent des différences de perception de satiété et de volume de prise alimentaire en lien avec leur texture.

Malgré tout, ces éléments restent à contrebalancer avec le fait que la satiété est un mélange complexe entre des éléments physiologiques mais aussi psychologiques et que plus un aliment est apprécié plus la ration consommée va être importante.