Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie
[RM_Login]

Temps estimé - 3 min

Clarisse Lemaitre. D'après FoodNavigator, décembre 2018

La réglementation européenne (Règlement (CE) n°1924/2006) prévoit que la mention “sans sucres ajoutés” soit possible pour les produits qui ne contiennent ni sucres (mono- ou disaccharides) ni aucune autre “denrée alimentaire utilisée pour ses propriétés édulcorantes“.

Alors que la DGCCRF a rappelé à plusieurs reprises que cette mention vise notamment les additifsédulcorants , ce sont cette fois les autorités de contrôle néerlandaises (RCC) qui s’emparent du sujet. Elles reprochent à plusieurs industriels, parmi lesquels Kellogg’s ou Hipp, d’étiqueter cette allégation nutritionnelle alors que les produits utilisent des ingrédients “indubitablement utilisés pour leurs propriétés sucrantes” comme de la purée de dattes dans des céréales ou des jus de fruits concentrés dans des biscuits. En revanche, une barre de céréales contenant une quantité limitée de jus de pomme concentré n’a pas été considérée comme hors la loi, au vu du réel rôle technique de l’ingrédient et de l’utilisation de fruits séchés en grande quantité, qui apportent effectivement des sucres naturels.

L’utilisation de ce type d’ingrédients en vue de valoriser une absence de sucres ajoutés ne doit donc pas pouvoir être de nature à créer une concurrence déloyale ou une confusion du consommateur. L’application de la réglementation relative aux allégations de santé reste dans ce cas à l’appréciation des inspecteurs, en fonction de la composition globale du produit et de la volonté de tromperie estimée de la part du fabricant.