Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

D’après Eur J Clin Nutr. (2019)

L’association entre l’apport en glucides et le risque de maladie cardiovasculaire (MCV) a été étudiée, mais on ignore si la qualité des glucides est plus importante que leur quantité. Miyazawa et al. (2019) ont examiné les associations entre la consommation de fibres alimentaires, de glucides et d’amidon et la mortalité à long terme due aux MCV au sein d’une population japonaise.

8925 participants (3916 hommes et 5009 femmes) âgés de 30 à 79 ans, ne présentant pas initialement de MCV, ont été suivis sur une période de 24 ans via l’enquête nationale sur la nutrition au Japon.

Les résultats montrent qu’une consommation plus élevée de fibres alimentaires était associée de manière significative à une diminution du risque de mortalité par MCV chez les hommes et à un risque plus faible de mortalité par AVC chez les femmes. L’apport en glucide et en amidon n’a pas été associé au risque de mortalité par MCV.

Référence : Miyazawa I, Miura K, Miyagawa N, Kondo K, Kadota A, Okuda N, Fujiyoshi A, Chihara I, Nakamura Y, Hozawa A, Nakamura Y, Kita Y, Yoshita K, Okamura T, Okayama A, Ueshima H; NIPPON DATA80 Research group. Relationship between carbohydrate and dietary fibre intake and the risk of cardiovascular disease mortality in Japanese: 24-year follow-up of NIPPON DATA80. Eur J Clin Nutr. 2019 Apr 8.

Visuel : Pixabay