Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Les études portant sur le profil des consommateurs de compléments alimentaires sont régulières. Cependant, identifier le profil des non-consommateurs peut être tout aussi intéressant pour les industriels du secteur afin de chercher à recruter ceux qui ne sont pas encore adeptes. 

A l’occasion des Nutriform Business Days 2019 en septembre dernier, Harris Interactive s’est posé la question “Qui sont les non-consommateurs de compléments alimentaires ?”. 

Deux profils de non-consommateurs sont ressortis : retraité, et en couple sans enfant. Les raisons évoquées par les non-consommateurs de compléments alimentaires est l’image trop “chimique” de ces produits et l’absence d’utilité perçue, puisque pour eux, une alimentation équilibrée suffit. 42 % d’entre eux seraient totalement réfractaires à la consommation de compléments alimentaires. 

Pour ceux pouvant encore se laisser convaincre, les leviers seraient d’avoir des preuves scientifiques de l’efficacité des produits, d’avoir une offre de produits moins chers (le prix est aujourd’hui un frein à l’achat pour certains) et de se faire prescrire les produits par un professionnel de santé. En effet, pour la moitié d’entre eux environ, le conseil de leur médecin ou de leur pharmacien pourrait contribuer à se tourner vers les compléments alimentaires. 

Sources : pileje-industrie.fr ; www.culture-nutrition.com