Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 4 min

De nouveaux règlements ont été publiés au Journal officiel de l’Union Européenne et viennent modifier l’annexe II du règlement (CE) n° 1333/2008 sur les additifs alimentaires :

  • Le règlement (UE) 2020/279 en ce qui concerne l’utilisation de l’hémicellulose de soja (E 426). Le E 426 était autorisé dans certaines catégories de produits en respectant des doses maximales autorisées. Désormais, l’hémicellulose de soja est autorisée quantum satis dans les denrées alimentaires .
  • Le règlement (UE) 2020/351 concernant l’utilisation d’acide citrique (E 330) dans le cacao et les produits de chocolat. Désormais, la concentration maximale autorisée en acide citrique dans le chocolat au lait est fixée à 10 g/kg au lieu de 5 g/kg.
  • Le règlement (UE) 2020/355 en ce qui concerne l’utilisation du polyricinoléate de polyglycérol (E 476) dans les émulsions liquides d’huiles végétales. Le E 476 est un additif alimentaire qui était déjà autorisé dans la catégorie de denrées alimentaires 02.2.2 « Autres émulsions d’huiles et de matières grasses, y compris les matières grasses tartinables et émulsions liquides » à une concentration maximale de 4 000 mg/kg, mais uniquement pour les matières grasses tartinables dont la teneur en matières grasses n’excède pas 41 %, et pour les produits à tartiner analogues contenant moins de 10 % de matières grasses. Désormais, le E 476 est aussi autorisé en tant qu’émulsifiant à une concentration maximale de 4 000 mg/kg dans les émulsions liquides d’huiles végétales destinées à la vente au consommateur final, d’une teneur en matières grasses n’excédant pas 70 %.
  • Le règlement (UE) 2020/356 concernant l’utilisation des polysorbates (E 432-436) dans les boissons gazeuses. Le polysorbate 65 (E 436) est actuellement autorisé en tant qu’additif alimentaire relevant du groupe des « polysorbates » (E 432-436) dans une grande variété de denrées alimentaires, à des doses maximales allant de 500 à 10 000 mg/kg, et dans les compléments alimentaires sur la base du principe « quantum satis ». Désormais, le groupe des polysorbates (E 432-436) est également autorisé à la dose maximale de 10 mg/kg dans les boissons gazeuses appartenant aux catégories suivantes : 14.1.4 « Boissons aromatisées », 14.2.3 « Cidre et poiré », 14.2.4 « Vins de fruits et made wine » et 14.2.8 « Autres boissons alcoolisées, y compris les mélanges de boissons alcoolisées et de boissons non alcoolisées et les spiritueux ayant un titre alcoométrique inférieur à 15 % vol. »

Source : Journal officiel de l’Union européenne