Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie
[RM_Login]

Temps estimé - 2 min

La société chilienne South Am Freeze Dry vient de déposer à la CE un dossier pour faire autoriser la poudre de baie de maqui (Aristotelia chilensis) en tant qu’aliment nouveau traditionnel issu de pays tiers. Etant donné sa courte période de récolte (décembre à février), la baie est le plus souvent consommée transformée : poudre déshydratée, jus, confiture… Ce « super-fruit » pousse sur un arbrisseau en Patagonie (au sud de l’Argentine et du Chili). Surnommé « raisin chilien », il est réputé pour sa très forte capacité antioxydante (teneur élevée en anthocyanes) mais aussi pour sa richesse en vitamines (A, C), potassium, calcium et fer.

100 g de poudre contiennent 5 g de polyphénols. La dose journalière proposée par le pétitionnaire est de l’ordre d’une cuillère à café par jour (soit 1,5 à 2 g). Il propose également un dosage dans un bon nombre d’applications alimentaires : produits laitiers et analogues, glaces, confiseries, produits céréaliers, boissons et snacks (2 à 30 g pour 100 g ou 100 ml).

Référence : Summary of the dossier: powder of Maquiberry (Aristotelia chilensis)