Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Les processus oxydatifs et inflammatoires jouent un rôle majeur dans l’atrophie neuronale induite par le stress. Sur la base de leur capacité antioxydante et anti-inflammatoire, Stringham et al. (2019) ont étudié l’effet de la lutéine et de la zéaxanthine (caroténoïdes), ainsi que de l’isomère de zéaxanthine, la méso-zéaxanthine (collectivement les ” xanthophylles maculaires ” : MXans) sur divers marqueurs : BDNF (brain-derived neurotrophic factor ; facteur impliqué dans la survie des neurones. Il facilite la croissance et la différenciation de nouveaux neurones et des synapses), la capacité antioxydante (AOC), les cytokines pro-inflammatoires (TNF-α, IL-6 et IL-1β) et les performances cognitives. L’étude porte sur une période de 6 mois et concerne 59 sujets jeunes et en bonne santé.

Les résultats montrent qu’une supplémentation quotidienne de 6 mois avec au moins 13 mg de MXans réduit considérablement l’IL-1β sérique, augmente significativement les MXans, le BDNF et l’AOC sérique. Une supplémentation en MXans améliore également plusieurs paramètres des performances cognitives.

En conclusion, les xanthophylles maculaires modifieraient positivement les statuts antioxydant et inflammatoire, améliorant la capacité cognitive.

 

Stringham NT, Holmes PV, Stringham JM. Effects of macular xanthophyll supplementation on brain-derived neurotrophic factor, pro-inflammatory cytokines, and cognitive performance. Physiol Behav. 2019 Aug 16:112650.