Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

D'après LSA, 30 mai 2019

En baisse depuis quelques années, le marché du lait ne renoue toujours pas avec la croissance. En effet, le lait de consommation reste globalement boudé par les consommateurs, ce qui s’explique entre autres par le fait que nombre d’adolescents sautent le petit déjeuner au moins une fois par semaine.

Seuls les laits spécifiques (bio, facile à digérer…) qui pèsent 32 % de part de marché et qui sont en hausse de 4,6 %, bénéficient d’une réelle côte auprès des consommateurs notamment grâce au lait bio (+ 10 % en valeur). L’autre type de lait plébiscité, est le lait équitable. En croissance de 36 %, ces laits qui indiquent les prix reversés aux producteurs sont de plus en plus recherchés par les consommateurs français.

Les substituts végétaux ont quant à eux profité d’une belle valeur de croissance de 7,5 %, cependant ils ont encore une part de marché volume trop faible (1,5 %) pour impacter significativement le marché.

Pour redonner la confiance aux Français, Syndilait qui regroupe la majorité des fabricants de laits de consommation liquides, à créé en 2016 le logo “Lait collecté et conditionné en France”. Aujourd’hui, ce logo est retrouvé sur environ 60 % des emballages. Suffisant pour permettre à ce marché de retrouver une croissance ? Difficile à dire, surtout avec seulement 65 % des Français se déclarant consommateurs de laits liquides.

Crédit photo : Pexels