Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Sur demande de la CE, les experts de l’Efsa ont évalué la sécurité de la levure Yarrowia lipolytica enrichie en sélénium en tant que novel food (demande de Skotan SA, Pologne). L’ingrédient consiste en la biomasse de Y. lipolytica cultivée en présence de sélénite de sodium, séchée puis inactivée par la chaleur.

Cette espèce de levure a reçu le statut QPS (présomption d’innocuité reconnue) en 2018. Un avis Efsa favorable pour la biomasse non enrichie a déjà été publié il y a un an. La teneur maximale totale en sélénium dans le NF est de 200 μg Se/g, principalement sous des formes organiques. Le pétitionnaire a proposé d’utiliser le NF dans les compléments alimentaires. La population cible est la population générale à partir de 3 ans, avec des niveaux d’utilisation maximaux proposés de 0,2 g / j pour les enfants de 3 à 9 ans et 1 g / jau-delà de 9 ans.

L’Efsa considère que l’ingrédient n’est pas préoccupant du point de vue sécurité pour les niveaux d’utilisation proposés. Le sélénium fourni par la NF est aussi sûr que le sélénium provenant d’autres sources alimentaires. Cependant, les experts notent qu’aux niveaux d’utilisation proposés, la consommation de NF pourrait, en combinaison avec un régime de base riche en sélénium, conduire à des apports totaux en sélénium dépassant la limite maximale dans tous les groupes de population cibles (sauf pour les enfants de 7 à 9 ans). En outre, les nouvelles données justifieraient une réévaluation de l’UL pour le sélénium.

Source : Efsa. Safety of selenium‐enriched biomass of Yarrowia lipolytica as a novel food pursuant to Regulation (EU) 2015/2283. 31 jan. 2020.