Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 4 min

Le maintien de l’exercice physique chez le sujet âgé est fondamental, tout particulièrement dans le contexte de fonte musculaire liée à l’âge. En particulier, les sujets âgés atteints de maladie artérielle périphérique ont encore plus de difficultés à maintenir un certain niveau d’exercice physique, comme la marche à pied. Cela s’explique par une structure musculaire altérée, mais aussi par une moindre fonction endothéliale.

Du point de vue de la fonction endothéliale, une solution pourrait consister à faire pencher la balance en faveur d’une vasodilatation et d’une réduction du stress oxydatif. Le cacao pourrait s’avérer judicieux puisqu’il contient des flavonoïdes, et en particulier de l’épicatéchine dont les effets vasodilatateurs sont démontrés. Ainsi, des chercheurs américains ont évalué l’effet d’une consommation régulière de chocolat chaud chez la personne âgée, versus un placebo. Tous les jours pendant 6 mois, la consommation de cacao était de 15 g, soit 75 mg d’épicatéchine dans le groupe expérimental. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés à la distance parcourue en 6 minutes de marche, avec l’hypothèse qu’une consommation de cacao augmente significativement cette distance.

L’hypothèse des chercheurs a bien été vérifiée : la consommation de cacao a permis d’augmenter la distance de marche d’environ 40 m, résultat considéré comme cliniquement significatif chez le sujet âgé atteint de maladie artérielle périphérique. Les auteurs supposent que cet impact favorable est dû à l’épicatéchine contenue dans le cacao ; il n’est cependant pas à exclure que d’autres composés naturellement présents dans le cacao puissent expliquer ces bénéfices. D’autres études doivent être faites pour vérifier les bénéfices du cacao dans ce contexte, et éventuellement extrapoler à l’ensemble de la population âgée.

 

Cocoa to Improve Walking Performance in Older People With Peripheral Artery Disease. https://doi.org/10.1161/CIRCRESAHA.119.315600 (open access).

Voir l’éditorial correspondant dans Circulation Research : Eating Chocolate to Improve Muscle Health and Walking Ability in Patients With Peripheral Artery Disease. https://doi.org/10.1161/CIRCRESAHA.120.316614 (open access).

Crédits d’image : https://pxhere.com/fr/