Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie
[RM_Login]

Temps estimé - 3 min

Amine EL-ORCHE. D’après fda.gov, octobre 2018.

La Loi fédérale américaine sur les aliments, les médicaments et les produits cosmétiques (Federal Food, Drug, and Cosmetic Act – FD&C Act) exige l’indication des allergènes et leurs sources dans les aliments.

Les allergènes alimentaires majeurs définis par la loi sur l’étiquetage des allergènes alimentaires et la protection du consommateur (Food Allergen Labeling and Consumer Protection ActFALCPA), adoptée en 2004, sont : le lait, le blé, les œufs, les poissons, les crustacés (crabe, homard, crevette), les noix (amandes, noix, noisettes etc.), les arachides et le soja.

Le 29 Octobre 2018, le commissaire de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, Scott Gottlieb, a déclaré que les allergies au sésame étaient devenues une préoccupation croissante dans le pays. Il suggère que «la prévalence des allergies au sésame aux États-Unis est supérieure à 0,1 %, à égalité avec les allergies au soja et au poisson ».

Une demande d’informations sur la prévalence et la gravité des allergies au sésame dans le pays a été donc émise pour chercher à recueillir les informations des épidémiologistes, des nutritionnistes, des chercheurs en allergie et des médecins. En parallèle, une consultation publique a été lancée pour chercher à connaitre l‘impact de toute mesure réglementaire future ainsi que les les réactions des consommateurs et de l’industrie alimentaire.

Pour plus d’informations : https://www.fda.gov/Food/NewsEvents/ConstituentUpdates/ucm624462.htm