Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Avec l’entrée en vigueur le 1er avril prochain de la mesure issue du règlement INCO qui vise à mieux informer les consommateurs sur l’origine des ingrédients présents dans les produits alimentaires transformés, la DGCCRF annonce la création d’un groupe de travail, dans le cadre du CNC (Conseil National de la Consommation).

Pour rappel, il faudra maintenant préciser la provenance de l’ingrédient principal (généralement, présent à plus de 50 % dans l’aliment) d’une denrée transformée lorsqu’une origine géographique différente de celle-ci est alléguée : par exemple, une confiture fabriquée en France à partir de fruits espagnols devra préciser sur l’étiquetage l’origine
de ces derniers si la fabrication en France est revendiquée.

Ce groupe de travail sera chargé de faire un état des lieux des attentes des consommateurs, de la réglementation applicable et de ses évolutions à court terme ainsi que des différentes initiatives des professionnels présentées récemment. Sur la base de ces travaux, il établira des recommandations pour renforcer la transparence et la clarté de l’information sur l’origine des denrées alimentaires. Les principaux enseignements de ce groupe de travail pourront par ailleurs être portés par la France au niveau européen.