Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Carine Dion, Giovanni Damas. D’après J Int Soc Sports Nutr (2019)

La recherche a démontré qu’un régime réduit en oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles (rassemblés sous l’acronyme FODMAP) améliore les symptômes gastro-intestinaux chez les sujet atteints du syndrome du côlon irritable. Les problèmes gastro-intestinaux liés à l’exercice sont une cause fréquente de diminution de la performance. A ce jour il existe peu d’études portant sur les effets des FODMAP chez les sportifs sujets à des douleurs gastro-intestinales pendant l’entraînement. L’objectif de l’étude de Wiffin et al. (2019) était de déterminer si un régime à court terme, pauvre en FODMAP, améliorait les symptômes gastro-intestinaux lors de l’exercice.

Pour cela ils ont réalisé une étude clinique randomisée, croisée, sur seize volontaires sains. Ces derniers ont été soumis soit un régime LOW FODMAP (16g par jour) soit un régime HIGH FODMAP (38g par jour) pendant 7 jours. Les paramètres étudiés étaient les symptômes gastro-intestinaux (évalués à l’aide d’un questionnaire : IBS-SSS), la capacité perçue à faire de l’exercice physique  (fréquence, intensité et durée) et la mesure de l’I-FABP plasmatique (marqueur de lésions gastro-intestinales aiguës). Ces paramètres étaient mesurés avant et à la fin de chaque période diététique.

Les résultats obtenus indiquent une réduction significative des symptômes gastro intestinaux suite au régime pauvre en FODMAP et une amélioration de la capacité perçue à faire de l’exercice chez les coureurs de loisir en bonne santé.

Référence : Wiffin M, Smith L, Antonio J, Johnstone J, Beasley L, Roberts J. Effect of a short-term low fermentable oligiosaccharide, disaccharide, monosaccharide and polyol (FODMAP) diet on exercise-related gastrointestinal symptoms. J Int Soc Sports Nutr. 2019 Jan 15;16(1):1.