Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Les protéines alimentaires durables sont de plus en plus recherchées. La revue de Pali-scholl et al. (2019), fait le point sur l’évaluation leurs risques allergènes potentiels.

De nouvelles méthodologies, telles que la spectrométrie de masse, offrent un potentiel important pour la caractérisation et la détection d’allergènes dans différents aliments. Mais il faudrait également construire une base de données de séquences protéiques pour l’analyse protéomique. Le réseau européen ImpARAS (COST Action 1402) examine actuellement toutes les possibilités d’améliorer l’évaluation des risques, prépare un inventaire des méthodes et va tenter de les harmoniser et valider. Les relais en France de ce réseau sont Stéphane HAZEBROUCK et Karine PATIENT (Inra Gif-sur-Yvette), ainsi que Sandra DENERY et Colette LARRE (Inra Nantes).

Source : Pali-Schöll I et al. Allergenic and novel food proteins: State of the art and challenges in the allergenicity assessment. Trends in Food Science & Technology, 2019 Feb, 84: 45-48