Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

D’après Appetite (2019)

Les effets dose-dépendants rassasiant et thermogénique des protéines d’origine animale sont reconnus ; par contre il existe moins de connaissances sur les protéines d’origine végétale présentant des effets similaires. L’étude réalisée par Nepocatych et al. (2019), examine les effets d’un petit-déjeuner contenant différentes doses de protéines de soja sur différents profils : l’appétit, la réponse hormonale, le métabolisme énergétique et l’apport énergétique.

Cette étude a été menée sur 17 participants âgés de 27 ans en moyenne, avec une masse grasse d’environ 21,5%. Ils ont consommé l’un des trois repas de petit-déjeuner isoénergétiques liquides (482 kcal) : forte teneur en protéines de soja (HSP), faible teneur en protéine de soja (LSP) et contrôle (CON), suivi d’un déjeuner, ad libitum, 3h plus tard.

L’apport énergétique au déjeuner était significativement plus élevé après le petit-déjeuner CON (11 kcal / kg) par rapport au HSP (9,1 kcal / kg) mais pas comparé au LSP (10,2 kcal / kg). Le sentiment de faim des participants du groupe contrôle était plus élevé, alors que leur satiété et leur plénitude étaient plus faibles. Aucune différence significative n’a été observée dans les réponses à la leptine ou à l’insuline entre les repas. Cependant, un changement significatif dans le temps a été observé pour l’insuline.

Un petit-déjeuner liquide avec une dose plus élevée de protéines de soja réduirait l’apport énergétique prit lors du déjeuner et serait jugé plus rassasiant par rapport à un repas isoénergétique.

 

Nepocatych S, Melson CE, Madzima TA, Balilionis G. Comparison of the effects of a liquid breakfast meal with varying doses of plant-based soy protein on appetite profile, energy metabolism and intake. Appetite. 2019 Jun 14:104322