Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 4 min

Au Royaume-Uni, le gouvernement a mis en place depuis plus de 10 ans maintenant des seuils maximaux de teneurs en sel à ne pas dépasser par catégories d’aliments et de boissons. Ces seuils avaient été définis par la Food Standard Agency en 2006 avec pour ambition d’être atteints en 2010, puis ont été révisés à plusieurs reprise par la suite.

Les « salts targets » applicables aujourd’hui sont ceux publiés par Public Health England (PHE) en 2017 – Salt reduction targets for 2017. Ils comprennent des seuils moyens et maximaux pour 76 catégories d’aliments applicables à tous les secteurs et 11 seuils spécifiques pour la restauration hors domicile.

Bien que l’application de ces seuils ne soit pas obligatoire, PHE rapporte qu’entre 2006 et 2014, les apports en sel de la population ont baissé de 11%. De plus, dans le cadre de son vaste programme de reformulation des aliments et boissons, PHE s’est engagé à suivre les progrès réalisés par l’industrie agroalimentaire. C’est ainsi qu’en 2018 un bilan a montré des progrès mitigés avec seulement 52% des seuils moyens en sel respectés (hors restauration hors domicile). PHE a donc annoncé début 2020 de nouveaux seuils qui font actuellement l’objet d’une consultation publique et qui pourraient voir le jour courant 2020, mais dont l’application resterait cependant volontaire.

Action on Salt, un organisme actif sur le sujet du sel au Royaume-Uni, estime que ces mesures volontaires ne sont pas efficaces et incite PHE à mettre en place des mesures obligatoires et un suivi plus strict avec des rapports de progrès annuels et des moyens pour aider l’industrie à reformuler ses produits. Action on Salt a par ailleurs publié récemment des revues de la littérature scientifique sur les effets du sel sur la santé. D’après Action on Salt, les résultats montrent clairement les bénéfices d’une réduction de la consommation de sel sur la pression artérielle, le risque d’infarctus et les problèmes cardio-vasculaires.

 

Sources :

Salt Reduction Programme – Public Health England – consulté le 25/03/2020

New Evidence for Salt Reduction – Government must now force the food industry to take out the huge and unnecessary amount of salt they add to our food – Action on Salt – 25/02/2020

UK government pressed to make salt reduction targets on food companies mandatory – Food Navigator.com – consulté le 25/03/2020