Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 4 min

Les protéines de pois sont de plus en plus utilisées par les industriels dans les produits alternatifs à la viande, du fait de leur richesse en protéines et de leur faible coût. Leur emploi ne cesse de croître grâce à la montée considérable du végétarisme et du véganisme. En effet, les consommateurs souhaitent de plus en plus se tourner vers des denrées d’origine végétale tout en réduisant celles d’origine animale. Ainsi de nombreux lancements de produits à base de protéines de pois apparaissent en Europe. C’est le cas par exemple du Royaume-Uni, où 11,9 % des substituts de viande lancés au cours de la dernière année, contenait des protéines de pois selon Mintel. Les protéines de pois peuvent également être employées dans les produits pour sportifs, les substituts de repas et les glaces végétaliennes.

petit pois

Cependant, il a été mis en évidence que les protéines de pois peuvent provoquer des réactions allergiques, notamment chez les personnes allergiques aux arachides, parmi lesquelles 1 personne sur 20 pourrait présenter une réaction grave voire mortelle aux protéines de pois. Le problème qui se pose est que le pois ne fait pas partie des 14 allergènes majeurs et ne nécessite pas d’être étiqueté en tant qu’allergène sur les produits, contrairement aux arachides. Toutefois, les protéines de pois représentent un potentiel danger pour les personnes allergiques du fait des possibles réactions croisées qu’elles peuvent engendrer.

Il est alors indispensable que les industriels comprennent les risques d’allergies liés à l’utilisation des protéines de pois et précisent leur présence sur leurs produits. En effet, de nombreux consommateurs ne s’attendent pas à les retrouver dans certaines catégories de produits, tels que les steaks végétaux. Il est également primordial de préciser sur les emballages des produits que les personnes allergiques aux arachides doivent faire attention lorsqu’elles consomment des protéines de pois, comme le mentionne Beyond Meat (voir Article du 6 février 2020).

Source : https://www.foodnavigator.com/Article/2020/03/16/Pea-protein-trend-sparks-allergy-warning

Visuel : https://c1.staticflickr.com/1/53/161112661_45839ead4d_b.jpg