Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je me connecte

Temps estimé - 3 min

Elise Le Bras. D'après bfmtv.com, Août 2018.

Pour faire opposition aux sucres artificiels et aux édulcorants, la start-up israélienne DouxMatok propose une technologie brevetée permettant d’utiliser jusqu’à 40 % de sucre en moins, sans altérer le profil organoleptique de certains produits et sans composé artificiel, ni édulcorant. DouxMatok s’allie avec le géant sucrier allemand Südzucker afin de proposer en Europe ce sucre “restructuré” offrant la possibilité d’un profil nutritionnel plus sain pour des produits alimentaires solides.

La solution à base de saccharose présente plusieurs attraits : pas de composés artificiels,  pas d’arrière-goût indésirable ainsi qu’une valeur énergétique conservée, même si réduite. La technologie repose sur la liaison entre les molécules de saccharose et de la silice, qui agit comme un vecteur apportant le sucre aux papilles. La conformation des particules permet de booster la sensation sucrée malgré une quantité de sucre réduite.

D’après DouxMatok, le champ d’application est large : chocolats, pâte à tartiner, barres, biscuits, produits panifiés et confiseries. Les deux partenaires se sont entendus pour mettre sur le marché cet ingrédient pour le second semestre 2019.

Cette innovation est non sans rappeler celle de Nestlé pour réduire le sucre de ses barres chocolatées : unsaccharose, également restructuré, sous forme poreuse et amorphe qui se dissout plus rapidement sur la langue, procurant la même perception de douceur mais avec moins de sucre ingéré. Néanmoins, le groupe suisse a opté pour une formule à base de poudre de lait et d’eau, et non pas de silice (nanomatériau).