Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Dans son numéro de février 2020, le magazine Que Choisir s’intéresse aux superfood et plus précisément à leurs promesses. Le titre de l’article “Superaliments : un arrière-goût de supercherie” donne le ton. 

Les super-aliments désignent “des aliments à la mode, en général exotiques et plein de nutriments”. Beaucoup d’attentes sont placées dans ces aliments dont les apports nutritionnels permettraient de combler les éventuelles carences causées par le régime alimentaire actuel. Malgré leur richesse nutritionnelle avérée, les atouts qui leurs sont attribués sont-ils fondés ? telle est la question que s’est posée Que Choisir. 

Pour le magazine, les arguments utilisés pour mettre en avant la pauvreté du régime alimentaire actuel sont sorties de leur contexte et induisent en erreur. Que Choisir poursuit en comparant les atouts nutritionnels de ces produits exotiques à des aliments bien connus en France. Par exemple, le pouvoir antioxydant des baies de Goji est équivalent à celui de la groseille, ou encore, la richesse en oméga-3 des graines de chia se retrouve dans les graines de lin. La recommandation de consommer des fruits et légumes repose sur la consommation globale de cette famille et non sur des aliments dans cette catégorie meilleurs que d’autres.

Cette communication considérée comme exagérée par le magazine est appuyée par les contrôles DGCCRF qui ont relevés de nombreuses allégations non autorisées autour de ces ingrédients.

Pour aller plus loin, Que Choisir a étudié cinq superfood de plus près : l’aloe vera, la spiruline, les baies de Goji, le shiitaké et les smoothies verts. 

Source : Que Choisir, Février 2020.

Visuel : Pixabay