Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Ces dernières années, les céréales du petit-déjeuner ont souvent été pointées du doigt pour leur composition nutritionnelle, ces produits sont souvent riches en sucres. Certains – principalement les adultes – ont été séduits et se sont tournés vers les mueslis ayant une image plus saine et plus naturelle. Qu’en est-il vraiment ? L’UFC-Que Choisir s’est penché sur la question. Pour ce faire, 22 produits ont été testés. 

La conclusion de l’enquête est “Tous ne sont pas sains” ; des disparités d’un point de vue nutritionnel existent entre les références. Pour exemple, la différence entre les mueslis floconneux (flocons d’avoine simples ou juste toastés) et les mueslis croustillants. Après calcul, les premiers obtiennent un Nutri-Score A, tandis que les croustillants obtiennent des scores entre B et D. En effet, pour obtenir la texture croustillante des matières grasses et du sucre peuvent être ajoutés. Point commun en revanche, tous les mueslis sont au moins source de fibres.

Au-delà de la composition en nutriments en tant que telle, le niveau de transformation impacte également la qualité nutritionnelle des produits. Il est par exemple recommandé d’éviter les produits affichant les mentions “crunchy” ou encore “pop” mettant en oeuvre des ingrédients extrudés, process modifiant la matrice alimentaire favorisant l’assimilation des glucides et par conséquent l’augmentation de la glycémie.

Enfin, le magazine étudie la présence de pesticides. Les produits bio se distinguent – presque tous (8/9) – par leur absence de pesticides. Tandis que les références conventionnelles en contiennent plus : cinq références en contiennent entre 4 et 8 différents, et une référence atteint même 16 résidus différents identifiés.

Source : Que Choisir Novembre 2019