Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 0 min

Télécharger le PDF

Travailler le long terme pour construire l’innovation en nutrition

L’innovation est un joli mot, un objectif louable et indispensable pour l’industrie agro-alimentaire (IAA). Mais innover en nutrition-santé semble particulièrement compliqué en ce moment. Après la guerre, il fallait simplement produire plus pour nourrir tout le monde et ainsi éviter la dépendance aux importations. Une fois tout le monde en sécurité sanitaire, repus et certain de le rester, il a fallu… innover !

Il y a eu l’étape des allégations nutritionnelles et de santé, avec parfois des supplémentations plus ou moins naturelles et/ou adroites. Etape très intéressante, mais les industriels se sont un peu sabordés en alléguant à tout crin, en allant trop loin et trop fort sur la santé. « Stop » a dit l’Efsa et l’adaptation-innovation industrielle a été : puisqu’on ne peut plus alléguer avec « riche en » ou « bon pour ceci ou cela », alors on allèguera avec « sans ceci » ou « moins de cela ». Et ça marche… pour l’instant. Innovation ou adaptation court terme ? C’est sans doute un peu bénéfique pour les produits « moins » qui diminuent certains inconvénients (sel, sucre, gras), avec la limite logique que le bon sens des consommateurs préférera le produit normal en quantité réduite. Mais ces innovations sont aussi souvent régressives ou anti-éducatives quand il y a élimination d’une famille de nutriments, face à la réalité omnivore de l’Homme. Certaines caricatures vont jusqu’à chercher de la leghémoglobine de levure OGM ou de racine de soja pour reconstituer d’artificiels « steaks végétaux » bien rouges, et là c’est du court-terme opportuniste.

Certes les IAA peuvent un peu surfer sur ces modes et ces tendances éphémères et trop marketing, mais elles ne doivent surtout pas s’en contenter, car les exigences des consommateurs sont contradictoires, dispersées, émiettées, voire franchement anti-nutritionnelles et même risquées pour certaines minorités ciblées. La Recherche & Développement (R&D) des IAA doit donc aussi et surtout travailler le long terme pour construire l’innovation. Il lui faut suivre les données scientifiques de prévention, les avancées de la biologie et les recommandations nutritionnelles. Certes la parole scientifique est assez inaudible pour les médias et les consommateurs, mais les écrits restent et la recherche est toujours accessible et disponible pour qui veut la trouver. Le pilier immuable des innovations reste donc bien la R&D des entreprises, forte et à jour, en compagnonnage avec les scientifiques des laboratoires de nutrition !

Philippe LEGRAND, 
Professeur à Agrocampus-Ouest, Directeur du Laboratoire de biochimie/nutrition humaine et Président des Journées Francophones de Nutrition

EXPERTISES ET PROJETS SUR LE TERRITOIRE

Nutrition : des expertises originales et complémentaires sur le territoire de Valorial

Cliquez sur l’image pour agrandir

Cliquez sur l’image pour agrandir

Nouvelles start-ups

Happybiote

Happy Biote est un programme de coaching axé autour du microbiote intestinal. Son objectif est de « déchaîner les super pouvoirs » du microbiote grâce à des conseils alimentaires personnalisés.

 

Nomen’k

Nomen’k est pour la contraction d’encas et nomade. Cette jeune entreprise basée près de Rouen a lancé des barres de céréales biologiques et clean label à la spiruline et aux graines de chanvre.

 

La fabrique des mamans

Cette jeune entreprise bretonne a été créée dans l’objectif de proposer une gamme d’encas avec des ingrédients naturels, peu transformés et issus de l’Agriculture Biologique à destination des femmes enceintes et allaitantes.

 

Nahibu

Cette start-up rennaise propose, grâce à un kit de prélèvement de selles, d’analyser le microbiote intestinal afin d’identifier ses forces et faiblesses pour ensuite pouvoir agir dessus par le biais d’une alimentation plus adaptée grâce à des conseils alimentaires personnalisés.

 

La marmite de Lanig

La Marmite de Lanig est une entreprise créée en 2016 dont le cœur de métier est la production et la commercialisation de plats cuisinés végétariens et bios valorisant les algues bretonnes.

 

Insecteine

Insectéine a créé la marque Avenia nutrition, Avenia est une nouvelle marque d’aliments santé bien-être du quotidien pour la famille, les sportifs et les seniors, à base de protéines végétales et/ou de farine de protéines d’insectes pour ingrédient principal.

 

Focus thématiques

Les focus thématiques sont des études exploratoires permettant de faire le point scientifique, réglementaire, économique, technologique… sur des thématiques ciblées, toujours en lien avec l’industrie agro-alimentaire.

Ces dernières années, plusieurs focus ont été réalisés sur la thématique Nutrition et santé humaine. Ces rapports sont disponibles aux adhérents du pôle sur simple demande.

  – Biodisponibilité des vitamines et minéraux, Mai 2016

  – Les nouvelles sources de protéines marines, Juillet 2016

  – Boîte à outils : caractéristiques des protéines végétales, Septembre 2017

  – Besoins en nutrition en fonction des âges, Mars 2018

Les focus servent à alimenter les travaux et réflexions menés lors de Valorial Project notamment.

VALORIAL

8, rue Jules Maillard de la Gournerie

35000 Rennes

France

Tél : +33 (0)2 99 31 53 05

Email : valorial@pole-valorial.fr

www.pole-valorial.fr

live nutrition : partenaires
Télécharger le PDF