Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Les fibres sont d’intérêt nutritionnel. Parées de toutes les vertus, en particulier concernant la production des fameux acides gras à courte chaîne, leur rôle concernant la gestion du poids reste très débattu.

Dans ce contexte, des chercheurs de Toronto ont effectué une méta-analyse d’études cliniques randomisées contrôlées supplémentant des volontaires en fibres. Les chercheurs ont pu ainsi recueillir divers paramètres anthropométriques : poids corporel, indice de masse corporelle, tour de taille et masse grasse.

Au total, ce sont 62 études cliniques randomisées contrôlées de supplémentation qui ont été considérées, certaines études allant jusqu’à 24 semaines d’intervention. Leur analyse globale montre que la supplémentation en fibres aqueuses, en complément d’un régime ad libitum, permet de réduire de manière significative le poids corporel, l’indice de masse corporelle ainsi que le tour de taille. La masse grasse est en revanche restée inchangée après les interventions.

Les fibres aqueuses semblent donc efficaces en vue d’une perte de poids. Puisque les études cliniques sont relativement courtes, des études cliniques de long terme seraient nécessaire pour voir les impacts sur le poids dans le temps.

Article de recherche, publié le 3 janvier 2020 dans The American Journal of Clinical Nutrition (AJCN).

Lien de l’article (souscription requise) : https://doi.org/10.1093/ajcn/nqz292

Crédits d’image : https://pixnio.com/fr/