Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Chaque mois, FOODINNOV GROUP participe à l’édition du magazine PROCESS ALIMENTAIRE.

Retrouvez ici notre publication du mois de mars 2019.

Le marché de la pâte à tartiner est fortement concurrentiel avec des acteurs incontournables. Pour faire sa place en rayon, Milka vient de lancer Patamilka, une pâte à tartiner chocolat noisette.

Si l’on regarde la liste des ingrédients, on remarque que la matière grasse principalement utilisée est l’huile de coton mais elle contient également de l’huile de palme. Parmi les matières premières plus nobles, on remarque un faible pourcentage de cacao et de noisette avec respectivement 4 et 6.5 % des taux inférieurs à ceux du fameux Nutella. La communication de la marque est donc axée sur l’utilisation de l’huile de coton, matière première majoritairement récoltée en Grèce. Elle permet d’obtenir, combinée à l’huile de palme, une texture onctueuse et une bonne tartinabilité. L’huile de coton a des vertus intéressantes dans la maîtrise de la cholestérolémie du fait de sa richesse en oméga 6. Elle est également riche en vitamine E et n’apporte pas de goût et de couleur particulière au produit fini. De par la formulation, ce produit de Mondelez vient concurrencer le Nutella de manière frontale, en ne proposant pas un produit clean label mais en offrant un produit gourmand, marque de fabrique du produit Ferrero.