Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Chaque mois, FOODINNOV GROUP participe à l’édition du magazine PROCESS ALIMENTAIRE.

Retrouvez ici notre publication du mois de Septembre 2018.

 

Considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme le meilleur aliment pour l’humanité au XXIe siècle, la spiruline cumule les avantages : elle est riche en protéines, contient les huit acides aminés indispensables, une quantité significative d’acides gras insaturés, des antioxydants et des minéraux.

Bjorg a décidé d’intégrer cette cyanobactérie filamenteuse à hauteur de 3 % dans sa formulation de farfalles qui comprend tout simplement de la semoule semi-complète de blé dur et de la spiruline bio. Outre son prix assez élevé (variable en fonction de la méthode de séchage utilisée et de son origine) par rapport à la semoule semi-complète de blé dur, la spiruline peut conférer une odeur pas toujours appréciée et un goût très fort en chlorophylle. Or le résultat proposé par Bjorg est intéressant, avec une couleur verte typique des produits à base de spiruline, une saveur umami et des arômes chlorophylliens différenciants.

Le label bio pour la spiruline en France est assez récent. La Fédération des Spiruliniers de France a déposé en 2015 un dossier auprès de l’Inao en vue de la reconnaissance de la spiruline en Agriculture Biologique. Ce n’est que le 7 mai 2017 que la microalgue est entrée dans le champ d’application du règlement UE RCE 889/2008.