Cet article est PREMIUM, et nécessite un abonnement payant pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

D’après Neurosci Biobehav Rev. (2019)

L’effet de la consommation de glucides (CHO) sur l’humeur fait l’objet de nombreuses discussions, les chercheurs rapportant à la fois des améliorations et des altérations de l’humeur consécutives à l’ingestion de CHO. La consommation mondiale de produits sucrés ayant fortement augmenté ces dernières années, il est primordial d’examiner la validité des affirmations selon lesquelles une association entre les glucides et l’humeur serait bénéfique.

En ce sens, Mantantzis et al. (2019), ont effectué une revue systématique et une méta-analyse afin d’évaluer la relation entre l’ingestion aiguë de CHO et l’humeur. Ils ont examiné l’évolution temporelle des interactions CHO – humeur et le rôle des variables susceptibles d’affecter cette relation.

L’analyse de 31 études (1259 participants) n’a révélé aucun effet positif des CHO sur aucun aspect de l’humeur à aucun moment après leur consommation. Cependant, l’administration de CHO était associée à des niveaux de fatigue plus élevés et à une vigilance moindre par rapport au placebo dans la première heure suivant l’ingestion.

Ces résultats remettent en cause l’idée selon laquelle les glucides, et notamment le sucre, peuvent améliorer l’humeur. Cette étude pourrait être utilisée pour sensibiliser le public au fait que « l’état d’excitation lié à une forte consommation de sucre» est un mythe et informer les politiques de santé pour réduire la consommation de sucre et promouvoir des alternatives plus saines.

Mantantzis K, Schlaghecken F, Sünram-Lea SI, Maylor EA. Sugar rush or sugar crash? A meta-analysis of carbohydrate effects on mood. Neurosci Biobehav Rev. 2019 Apr 3; 101:45-67.