Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 2 min

Dans son édition du mois d’octobre, Que choisir consacre un large dossier à son enquête “Alimentation – Les additifs dont il faut se méfier“.

L’UFC-Que choisir dresse ainsi une liste de 87 additifs qui, bien qu’autorisés, sont “à éviter“. Parmi ceux-ci, on retrouve des familles souvent montres du doigt comme les nitrates et nitrites (E249 à E252), les caramels à base d’ammoniaque ou de sulfate d’ammonium (E150c, E150d) ou encore les colorants azoïques (E102, E104, E110, E122, E124, E129). D’autre part, l’association met l’accent sur les risques cumulés liés à la présence de nombreux additifs au quotidien, dont les interactions sont mal connues, et prennent l’exemple de chewing-gum, bonbons ou nouilles asiatiques dont la composition fait appel à plus de 10 additifs.

Enfin, le magazine refait le point sur les édulcorants sous le titre “Sans sucres… mais pas anodins pour la santé“. Il classe certains édulcorants intenses (acésulfame K, aspartame, acide cyclamique, saccharine, sel d’aspartame-acésulfame) comme “peu recommandables“, précisant qu’il est préférable d’éviter de les consommer, tandis que les autres ne doivent faire l’objet que d’un “usage modéré“.

Pour consulter la base de données additifs gratuite de Que choisir, c’est ici.

NB : FOODINNOV NUTRITION programme une nouvelle session de sa formation “Innover pour un juste équilibre entre sucres et alternatives” mardi 19 mars 2019 à Bruz (35). Contactez-nous pour plus d’informations !

Visuel : cbhs.com