Cet article est FREEMIUM, et nécessite une connexion pour lire la suite

Je m’identifie

Temps estimé - 3 min

Clarisse Lemaitre. D'après un article de capital.fr, octobre 2018

Depuis quelques mois, l’application mobile Yuka “scan de produits” est l’une des plus téléchargées sur les plateformes mobiles. D’autre part, les rayons des supermarchés laissent apparaitre le logo Nutri-Score sur un nombre de produits toujours croissant. Cette tendance, qui est liée à la demande d’information des consommateurs, encourage les industriels à communiquer en toute transparence mais également à reformuler leurs produits pour être les mieux classés possible.
 
Xerfi s’est penché sur le sujet. “Les industriels prennent ça en compte, on peut le voir avec l’industrie du jambon qui offre aujourd’hui du sans nitrite, sans antibiotiques, sans sel… Ou (les fabricants) des céréales pour enfants qui retravaillent les recettes pour qu’il y ait moins de sucre“, avance la directrice des études de Xerfi. “Avec internet, le consommateur aura l’information quoi qu’il arrive. Si ce n’est pas l’industriel qui le donne lui même, il sera contourné par d’autres moyens“, explique-t-elle également. Pour le directeur de l’offre de Cofigeo (marques William Saurin, Raynal & Roquelaure), “notre objectif, c’est d’être irréprochable sur Yuka. Pour nous c’est une bonne chose car ça nous force à nous interroger, nous bouger.”
 
Du côté de l’Ania et de sa directrice, Catherine Chapalain, le discours est plus tempéré : “La réserve qu’on peut formuler sur la multiplication des applications, c’est qu’il faut être très vigilants sur la fiabilité des données sur lesquelles les applications mobiles se basent. Il faut avant tout se fonder sur des bases scientifiques et réglementaires. Or ce n’est pas forcément toujours le cas.” L’association travaille d’ailleurs actuellement à la mise en place d’une “super base de données numériques“, fiable et en open data. Selon l’Ania, “ce sera une source fiable avec des informations vérifiées et validées”, à partir de laquelle “n’importe quelle application pourra développer comme elle l’entend des outils pour informer le consommateur“.
 
Visuel : yuka.io